• Pauline T

Se souvenir ou se rappeler ?

Mis à jour : 22 nov. 2019

Ces deux verbes pronominaux vous sont familiers. Rien de compliqué dans leur utilisation, me diriez-vous. Et pourtant non seulement leur emploi est souvent défectueux, mais en plus vous ignorez trop souvent une nuance de sens. Petite mise au point pour y voir plus clair et surtout se souvenir de la règle de grammaire ou se rappeler de ne plus faire la faute !

Je me souviens de quelque chose.

Je me rappelle quelque chose.

Te souviens-tu de ces belles années ?

T'es-tu rappelé cette leçon ?

Vous avez noté la différence ? Si l'un (se rappeler) est un verbe transitif direct, son complément d'objet est introduit sans préposition, l'autre (se souvenir) est un verbe transitif indirect et se construit toujours avec cette préposition.



Mais la complexité ne s'arrête pas là. Une nuance de sens est ignorée par beaucoup. Elle est d'ailleurs énoncée par le Grand Robert. Se souvenir évoque un phénomène passif quand se rappeler décrit une opération active. Donnons des exemples, ce sera plus clair.

Je me souviens de la tarte aux pommes de ma grand-mère. [Le souvenir vient à la personne.]

Je me rappela la recette de ma grand-mère, et je pus à mon tour confectionner une tarte aux pommes avec ma fille. [La personne convoque un souvenir, un rappel pour que le souvenir émerge.]


Lors de l'examen, je me suis souvenue de cette première leçon, qui évoquait la règle de grammaire. [La leçon revient en mémoire à la personne.]

Lors de l'examen, je me suis rappelé la leçon qui explique la règle de grammaire. [La personne fait l'effort de se rappeler la règle.]

La différence de construction appelle aussi un accord différent du participe passé. Notez l'accord avec le sujet féminin pour se souvenir (verbe essentiellement pronominal) et l'accord avec le complément d'objet direct placé après le verbe ici. Donc, l'accord ne se fait pas.


Pour démonstration, prenons deux cas où l'action est à accomplir. Je suis sûre que, spontanément, vous ne diriez pas « souviens-toi d'acheter du pain », mais plutôt « rappelle-toi d'acheter du pain ». De la même façon, vous pourriez dire « Rappelle-moi d'acheter du pain », mais pas « Souviens-moi d'acheter du pain ».

Notez bien qu'avec un infinitif présent la construction du verbe se rappeler suivie de la préposition "de" est acceptée uniquement pour exprimer une action en train de se faire ou à accomplir. (Rappelle-toi d'employer correctement ce verbe).

Pour l'infinitif passé, A.V. Thomas précise dans son Dictionnaire des difficultés que la construction se rappeler suivie de l'infinitif passé était autorisée par l'édition de 1879 du dictionnaire de l'académie mais elle n'a plus cours aujourd'hui (Je me rappelle d'avoir lu cette règle/Je me rappelle avoir lu cette règle).










0 vue