• Pauline T

Quelle ponctuation pour les citations ?

Mis à jour : avr. 6

Ah les citations ! De mémoire de doctorante, je crois que c'est le premier point typographique que j'ai dû apprendre à maîtriser. Alors, quelle ponctuation pour quel type de citation ? Dans cet article, je n'évoque pas les paroles reportées dans un dialogue, car le sujet est traité en détail dans un autre billet.


Comment insérer une citation ?

Tout écrit emprunté et reporté dans un texte doit faire l'objet d'une distinction typographique. Le lecteur doit comprendre grâce à des signes typographiques que l'idée dont vous nourrissez votre propos n'est pas la vôtre.

Donc, première convention à respecter pour la bonne présentation de votre écrit et surtout la bonne compréhension de votre texte : suivre une disposition particulière pour la citation écrite.


Citation longue ou citation courte : quelle disposition dans le texte ?

La citation ne dépasse pas les trois lignes, elle peut s'inscrire dans la continuité de votre développement.

La citation dépasse les trois lignes, il est préférable de la disposer dans un paragraphe distinct annoncée par un deux-points, de l'écrire dans un corps inférieur à celui de votre développement, et de recourir à l'italique. Une citation mise en paragraphe isolé n'est pas encadrée par des guillemets. On ne cumule pas italique et guillemets.


Citation de quelques mots insérés dans le texte : quels signes de ponctuation ?

Pour se distinguer du reste du texte, une citation courte doit TOUJOURS être encadrée par des guillemets, même si elle n'est constituée que deux mots.

Si la citation courte vient compléter une phrase, elle reçoit des guillemets et c'est la phrase complète qui dicte la ponctuation. Et le point final est placé en dehors des guillemets, quelle que soit l'emplacement de la citation, en début ou fin de phrase.


La correctrice pense que des phrases sans ponctuation, ce sont "des mots à la dérive".


Il se faisait passer pour "un acteur célèbre" et prétendait avoir joué avec Romy.



Citation contenant une phrase entière mais complétant le texte : où placer le point final ?


La correctrice pense que des phrases sans ponctuation, ce sont "des mots à la dérive. Ils sont condamnés à un flottement et emportent l'esprit".


Notez que le point final est toujours placé en dehors des guillemets.


Citation commençant par une phrase complète : où mettre le point ?

Si vous mettez une citation, phrase complète, en exergue, la citation garde toute sa ponctuation entre les guillemets. Précisons qu'une citation ne nécessite pas d'italique quand elle est mise entre guillemets.


“J’essaie toujours de faire ce que je ne sais pas faire, c’est ainsi que j’espère apprendre à le faire.” Voilà ce que Picasso pensait.


Les citations qui constituent des phrases complètes peuvent être reportées de deux manières. Et la façon dont les insérer dans votre texte va dépendre la place du point en fin de phrase.


- citation en style direct : point à l'intérieur des guillemets

Elle a dit : "La ponctuation des incises est compliquée à comprendre."


- citation en style indirect : point à l'extérieur des guillemets

Elle a dit que "la ponctuation des incises est compliquée à comprendre".


Une citation annoncée par deux points garde sa majuscule, toujours, mais perd son point si elle est placée en milieu de phrase principale. Le point arrive en fin de phrase. Exemple.


Cette pensée de Mistinguett : “Un baiser peut être une virgule, un point d´interrogation ou d’exclamation", met un peu de légèreté dans ce propos très scolaire.



La ponctuation forte d'une citation


Les citations avec points d'exclamation, de suspension ou d'interrogation conservent leur propre ponctuation, ce qui n'est pas le cas du point. Si une ponctuation forte est présente dans une citation, elle est toujours à mettre à l'intérieur des guillemets. Sans exception, quelle que soit sa place dans le texte, et qu'elle soit introduite ou non par deux points.


- Si la citation est en milieu de phrase.

Son professeur déclara : "Tu as enfin compris la règle !" avant de déclarer la fin du cours.

L'élève s'exclama "pitié !" et sortit de la salle de classe.


Prenons un exemple extrait de "Trois jours et une vie" de Pierre Lemaitre :

"D'en bas, sa mère demanda : "Ça va, Antoine ? Il fut surpris de parvenir à articuler un "Ça va, oui !" assez clair qui suffit à Mme Courtin.

Un autre exemple extrait du roman Les Fourmis de Bernard Werber, le texte fait partie d'un dialogue.

—Il se baladait seul en forêt. Il a dû bousculer un essaim par inadvertance. Elles se sont toutes ruées sur lui. "Je n'ai jamais vu autant de piqûres sur une même personne !" a prétendu le médecin légiste. Il est mort avec 0,3 gramme de venin par litre de sang. Du jamais vu."


- Si la citation se retrouve en fin de phrase.

La citation se fond dans la phrase qui appelle un point alors que la citation contient une ponctuation forte. Il semble plus cohérent de terminer par la ponctuation forte pour servir la parole reportée. Laisser le point s'agglutiner en fin de ligne n'apporterait rien à la phrase.

Avant de fuir, l'élève cria "pitié !"


La citation est introduite par le deux-points. Même constat si la phrase principale appellerait un point.

Pour finir sur une note d'encouragement, le professeur clama à ses élèves : "Vous progressez. Je suis fier de vous !" (Le point de la phrase principale s'efface face à la ponctuation forte de la citation.)


Mais la question typo se pose si deux ponctuations fortes se retrouvent en fin de phrase.


Si l'intention est la même, c'est simple, la ponctuation se met dans les guillemets.


Pourquoi me demande-t-on souvent : "Comment se ponctue une citation ?"

(Phrase principale et citation appellent un point d'interrogation, donc c'est simple.)


Les avis divergent dans les cas de double ponctuation. Exemple.


Qui a dit : "La ponctuation, c'est compliqué !" ?


"Certains peintres transforment le soleil en un point jaune ; d’autres transforment un point jaune en soleil.”

Picasso



Posts récents

Voir tout

Quelle ponctuation pour les paroles rapportées ?

Dans un dialogue, le narrateur peut rapporter directement les paroles ou les pensées d'un personnage. Il sera question ici du style direct uniquement. Et des cas avec incise et non verbe introducteur.