• Pauline T

Pour que les astres s'alignent...

Mis à jour : févr. 9

Les mots "Terre", "Soleil" et "Lune" s'écrivent-ils avec une majuscule ?


La Terre s'est formée il y a près de 5 milliards d'années, et nous voilà en 2021 à nous demander si le mot "Terre" doit prendre la capitale initiale.


Ces mots prennent une majuscule à la première lettre quand il est question des objets célestes eux-mêmes. La même règle typographique s'applique pour tous les objets célestes dans un contexte scientifique (astronomie, astrologie, géologie, physique, biologique).

Et attention, c'est bien le nom propre qui prend la majuscule.

Les noms communs, quant à eux, s'écrivent tout en minuscules :


  • étoile,

  • planète,

  • exoplanète,

  • satellite,

  • galaxie,

  • astéroïde,

  • comète,

  • supernova,

  • nébuleuse,

  • constellation.

Exemples :

- La planète Vénus me fascine.

- Le prochain passage de la comète de Halley devrait être en 2061.

- Connaissez-vous la différence entre une étoile et une planète ? Une étoile produit sa propre lumière, alors qu'une planète reflète celle d'un autre astre. La Terre est une planète, tandis que le Soleil est l'étoile du Système solaire. Le Système solaire compte 8 planètes, que sont Mercure, Vénus, Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune. Il en manque une, non ? Eh bien, non, depuis 2006, Pluton a été rétrogradée dans la catégorie des planètes naines. Les scientifiques considérant qu'on lui avait accordé beaucoup trop d'importance et que d'autres objets célestes présentaient les mêmes caractéristiques.


Et pour simplifier tout cela, le code typographique précise que les adjectifs qui précèdent les noms déterminants prennent une majuscule (la Grande Ourse, le Petit Cheval) mais pas ceux qui les suivent (la Voie lactée).


La règle de la capitale initiale est valable dans le domaine de l'astrologie.

Les noms de signes zodiacaux prennent la majuscule. Je suis Poissons ascendant Vierge. Pluton gouverne le signe du Scorpion. Savais-tu que Pluton est la planète de la transformation selon les férus d'astrologie ?

Notons un petit flottement quant à la majuscule pour les termes Pleine Lune et Nouvelle Lune. Dans le jargon des astrologues, nous rencontrons l'abréviation NL et PL, donc j'aurais tendance à mettre une majuscule aux deux termes dans ce contexte. Mais dans un propos non spécialisé, la minuscule s'impose spontanément :

- Demain, c'est la pleine lune, mes émotions vont être décuplées !

Et cette adaptation typographique au contexte est correcte pour les mots "terre", "soleil", "lune".

Ainsi, dans le langage courant, si vous n'êtes pas en plein exposé scientifique, ils s'écrivent sans capitale initiale.

Tu es souvent dans la lune. Je ne veux pas rater le coucher de soleil. Tu es mon soleil. Vivre sur terre.

Tu as toujours l'impression que la terre entière est contre toi.


On peut hésiter lorsqu'on évoque l'astre du jour et son lever. Là, ça se complique un peu.

On écrira le mot avec majuscule :

Le Soleil se lèvera à 8h13 demain.

Mais on rencontrera plus spontanément le mot "soleil" écrit sans majuscule dans l'exemple suivant :

Le soleil peine à se lever aujourd'hui.


Là, c'est bien le contexte du propos qui guide l'usage de la capitale initiale.


Autre subtilité typographique : si vous évoquez une réalité céleste précise, écrivez Galaxie, Cosmos et Univers avec une capitale initiale. Mais dans un sens abstrait, le mot s'écrit tout en minuscules.

Tu voudrais que l'univers entier t'admire !

La nébuleuse du Papillon renferme l'étoile la plus chaude de toute la Galaxie.


Et, allez, une dernière petite nuance d'usage entre article défini et indéfini.

Il y a longtemps dans une galaxie lointaine, très lointaine...

(Star Wars, épisode IV, George Lucas).


Tout là-bas, au fin fond des tréfonds inexplorés et mal famés du bout du bras occidental de la Galaxie, traîne un petit soleil jaunâtre et minable. (Le Guide du voyageur galactique, Douglas Adams).

Après une observation attentive de l'usage dans les écrits relatifs au domaine de la Galaxie, du Cosmos et de l'Univers, un constat me surprend, celui de l'emploi du mot "espace" sans capitale initiale. Un dernier mystère à percer...


Et puisque nous sommes en plein voyage galactique, notons que les noms de fusées et capsules spatiales sont aussi honorés d'une capitale initiale au nom propre : la fusée Ariane, la capsule Apollo.


Mais non, la typographie n'est pas une science compliquée... Et promis, en cas d'erreur, on ne vous condamnera pas pour atteinte à la bonne typographie :) Terminons cet exposé avec Baudelaire. Sous sa plume, Lune et Soleil deviennent personnifications.


Ce soir, la Lune rêve avec plus de paresse ;
Ainsi qu’une beauté, sur de nombreux coussins,
Qui, d’une main distraite et légère, caresse
Avant de s’endormir le contour de ses seins,

Sur le dos satiné des molles avalanches,
Mourante, elle se livre aux longues pâmoisons,
Et promène ses yeux sur les visions blanches
Qui montent dans l’azur comme des floraisons.

Quand parfois sur ce globe, en sa langueur oisive,
Elle laisse filer une larme furtive,
Un poète pieux, ennemi du sommeil,

Dans le creux de sa main prend cette larme pâle,
Aux reflets irisés comme un fragment d’opale,
Et la met dans son cœur loin des yeux du Soleil.

"Tristesse de la Lune" (Les Fleurs du Mal) :


« Personne ne peut retourner en arrière, mais tout le monde peut aller de l’avant. Et demain, quand le soleil se lèvera, il suffira de se répéter : je vais regarder cette journée comme si c’était la première de ma vie. » Paulo Coelho.





4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout