• Pauline T

Doctrines et adeptes : majuscule ?

Dernière mise à jour : mai 26

Définissons le mot doctrine : ensemble de croyances ou de principes traduisant une conception de l'univers, de la société, etc., constituant un système d'enseignement religieux, philosophique, politique, etc., et s'accompagnant souvent de la formulation de règles de pensée ou de conduite.

Une doctrine peut être morale, religieuse, politique, économique, artistique, philosophique.


Le nom d'une doctrine ne prend pas de majuscule initiale, et ce, quelle que soit sa nature.

Elles sont nombreuses, ces doctrines :

Religion : catholicisme, christianisme, bouddhisme, judaïsme, hindouisme, luthéranisme, l'islam, matérialisme (ah non pardon, ce n'est pas une religion).

Politique : communisme, fascisme, gaullisme, marxisme, libéralisme, ...

Philosophie : existentialisme, thomisme, structuralisme, matérialisme, cartésianisme, ...

Artistique : cubisme, surréalisme, expressionnisme, fauvisme, néo-classicisme, ...

Littérature : naturalisme, réalisme, symbolisme, ...


Et Dieu dans tout ça ?

Pour ne pas le froisser, on le gratifie d'une Majuscule quand il est désigné au sens absolu : "Demain, j'ai rencard avec Dieu." Ou "Je crois en Dieu." Mais un dieu.

Le Christ, le Prophète (Mahomet). Mais bien sûr : un ange, les anges. Le Démon, un démon, les démons. Le Diable, un diable, les diables, Satan, Lucifer.

Petit flottement pour le dalaï-lama. Il faut dire que le monsieur a une vie compliquée, toujours à méditer ou à se réincarner.


Doit-on mettre aussi une minuscule initiale aux adeptes de ces doctrines ?

Qu'ils soient membres, adeptes, adhérents, disciples, fidèles... Même régime pour tout le monde, une minuscule initiale fera l'affaire.


Un catholique, un hindou, un nudiste, un voltairien, un janséniste, un dadaïste, un marxisme, un impressionniste, un islamiste, un chrétien, un juif, un surréaliste, un trotskistes, un orthodoxe, ...


Exemple :


La police avait été infiltrée par des agents politiques de tous les bords, c'était un fait connu, mais comme personne ne savait à quel point ni de qui il s'agissait, la plus grande prudence était de mise. Il en fallait peu pour se retrouver pris dans une guérilla entre les républicains, les communistes, les socialistes et les nazis.

Extrait de L'Ange de Munich, Fabiano Massimi, Albin Michel.


Certaines dénominations sont considérées comme noms propres. Cela se justifie par le fait que les membres qui ont créé la doctrine ont choisi leur nom (souvent avec manifeste officiel) : le Bauhaus, la Nouvelle Vague, la Pléiade, les Nabis.



Certains défendent la majuscule quand on désigne l'ensemble de la communauté.

Les Catholiques sont ceci, les Marxistes sont cela. La minuscule initiale vaudrait quand on désigne quelques individus et non la communauté dans son ensemble. Ex. : Les catholiques que j'ai croisé sur mon chemin hier m'on salué, s'il savait que je suis marxiste !


On observe une petite hésitation dans l'usage pour les termes Girondins, Montagnards, Feuillants, Jacobins, le privilège de l'Histoire avec un grand H.




24 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout