• Pauline T

En chiffres ou en lettres ?

Mis à jour : 22 nov. 2019

Dans un roman, devez-vous écrire les nombres en chiffres ou en lettres ? Quel est l'usage en édition ? Bien averti est l'écrivain dont la plume ne se grippe pas quand il est question de transcrire à l'écrit des dates, des quantités, des durées, des distances, des âges ou des années ou toutes autres données chiffrées.

Les correcteurs professionnels pourraient vous citer bien des ouvrages qui se contredisent dans le domaine de l'orthotypographie, et autant d’œuvres écrites qui prennent des libertés par rapport au code. Rappelons que le livret des règles typographiques de l'Imprimerie nationale s'adresse aux opérateurs de compositions écrites courantes. On ne pourra reprocher à un écrivain sa fantaisie ni sa tentative de séduction par originalité et émancipation. "Séduire le lecteur et faciliter la lecture résument les qualités d'une bonne typographie".


Dans les œuvres littéraires, les nombres s'écrivent en toutes lettres, à l’exception des dates.

Faites le test en consultant et en feuilletant au hasard les romans de votre bibliothèque, vous ne verrez que très peu de chiffres arabes. Dans le jargon de correcteur, on dit qu'on écrit au long, c'est-à-dire en toutes lettres et non en chiffres. Qu'en est-il dans la pratique et dans le détail ?


L'âge

Commençons par un cas qui ne met pas tout le monde d'accord. L'âge est parfois écrit en chiffres arabes, parfois écrit en toutes lettres. L'écriture en chiffres trouve sûrement son origine dans le Code de l'Imprimerie nationale qui préconise l'écriture de l'âge en chiffres et non en lettres, sauf que beaucoup ont zappé la précision "dans les ouvrages courants". Et un roman n'est pas un ouvrage courant à mes yeux, un parti pris défendu dans d'autres ouvrages d'orthotypographie. Pour ma part, j'écris les âges en toutes lettres.

La forme retenue est donc la suivante : Elle avait vingt-deux ans.

Heures et minutes, horaire ou durée

Certaines éditions de romans adoptent l'écriture en toutes lettres des heures simples, alors que d'autres les mettent en chiffres arabes. J'opte pour l'écriture en chiffres. Cela me semble logique de distinguer heure (13 h) et durée (treize heures).

Mais surtout, il est proscrit de mélanger lettres et chiffres pour les heures avec minutes : 13 h et quart ! Quatorze heures 07.

Les formes conseillées sont donc les suivantes : Le crime a été commis à 14 h 07. Le corps est resté quatre heures et demi dans l'eau.

Années et dates : en chiffres

Hormis les mois, hors contexte particulier dans le récit, les jours et années s'écrivent en chiffres.

Ils s'étaient rencontrés le 17 juin 1997. Ils s'apprêtaient à fêter leurs dix ans de mariage quand survint le drame.

On peut très bien imaginer un autre scénario : Il trouva enfin le document qu'il cherchait depuis des années. La date était inscrite, noir sur blanc, sur le relevé d'intervention : le 08.08.1989.

Là, on imagine que le personnage porte à la connaissance du lecteur un document administratif, un rapport professionnel, un dossier d'expert. L'écrire en chiffres renforce l'impression d'instantané et de réel. Par exemple, si l'auteur avait voulu faire référence à un document juridique, notarié, la date aurait été écrite en toutes lettres : le huit août mille neuf cent quatre-vingt-neuf.

N'oubliez pas de rendre vraisemblable votre récit par des détails et des nuances. En pleine rédaction de votre roman, vous voulez évoquer un document particulier, pensez à en consulter un exemplaire avant de l'introduire dans votre histoire. Demandez-vous à quoi ressemble un rapport de police, un rendu de jugement, un rapport d'autopsie. Et appropriez-vous le vocable et les usages formels du document évoqué.

Autre particularité :

Les années abrégées (par exemple, les années soixante ou les années trente) s'écrivent au long. Les dates historiques s'écrivent en chiffres arabes (la guerre 1914-1918 ou le 11 Novembre).

– Quantités simples : en toutes lettres

L'usage tend encore une fois vers l'écriture en toutes lettres : Il attendit cinquante-quatre jours. Elle recula d'un mètre. Il vendit dix-huit voitures ce mois-là. Le bidon contenait trente-trois litres d'essence.

En revanche, si vous optez pour l'utilisation d'une abréviation ou d'un symbole dans certains passages pour des raisons de contexte (on imagine que le personnage lit quelque chose, prend connaissance d'un écrit), la quantité s'écrit en chiffres arabes (contenance de la bouteille : 1.5 l/La recette énonçait : 25 g de sucre/Le tarif annonçait 3 €). Le recours aux abréviations et symboles doit être parcimonieux et servir vos intentions de connotation.

Encore une fois, bannissez les variations. La recommandation vaut pour une phrase entière : Elle commença le mélange des ingrédients : 150 g de farine et soixante grammes de sucre. Non, c'est l'un ou l'autre. Si vous décidez de passer outre l'usage, pensez uniformité.

Dans les documents courants, dès lors qu'une phrase contient plusieurs chiffres dans une visée de comparaison, il est préconisé d'utiliser les chiffres arabes, et ce, dans toute la phrase, dans tout le document (rapports financiers, études statistiques, toute comparaison de données chiffrées).

Pour une raison qui vous appartient, vous avez décidé de faire une petite place aux chiffres arabes dans votre roman, je vous conseillerais cependant de ne jamais commencer une phrase par un chiffre arabe :

2 mètres les séparaient, et pourtant...

On préférera : Deux mètres les séparaient, et pourtant !

– Les quantités précises, compliquées : en toutes lettres, mais pourquoi pas en chiffres

Ce puits avait une profondeur de 4,8 m. Dès lors que les données se complexifient ou se précisent, on peut tolérer une transcription en chiffres arabes : Le braquage avait duré 8 minutes et 46 secondes.

Selon la règle : Le braquage avait duré huit minutes et quarante-six secondes.

– Cas particuliers : désignations techniques et noms commerciaux

Les cas particuliers qui commandent une écriture en chiffres arabes sont nombreux.

Exemples : un colt 45 ; l'AK-47 ; une 2 CV ; un Get 27 ; le parfum N° 5 Chanel ; le Web 2.0. ; ou encore un 4 x 4, une feuille A5.


– Les unités militaires : armée, corps, régiments, compagnies, sections, escadres, divisions et bataillons

Toutes ces unités d'armée se composent avec des chiffres arables : le 3e régiment, la 5e compagnie, le 16e bataillon, etc.


Voici un extrait choisi au hasard dans ma bibliothèque (on mémorise toujours plus facilement une règle énoncée avec exemple) :


La lumière commençait à devenir grise.
– Quatre-vingt-dix centimètres de longueur, un mètre vingt de largeur, quatre-vingt-dix de profondeur, ça prend pas tant de place que ça, un homme qui a brûlé.

Derek Van Aram, IL, Éditions Sonatine, 2013.


De manière générale et pour résumer, et surtout pour répondre à la question comment écrire les nombres, retenons que :

dans les écrits ordinaires, le rédacteur doit se reporter au code typographique de l'Imprimerie nationale, l'écriture se fait en lettres ou en chiffres selon des règles très diverses ;

dans les écrits littéraires, les nombres s'écrivent en toutes lettres dans la plupart des cas (sauf heures et dates) ;

dans les écrits scientifiques, les chiffres arabes sont rois ;

enfin, dans les actes juridiques, tout est transcrit en lettres (doublé parfois en chiffres arabes).

Nous vous conseillons le Dictionnaire des règles typographiques de Louis Guéry.